Revenir à la liste des actus

Vers une dentisterie sans Perturbateurs Endocriniens. Décryptage avec André Cicolella

Faisons le point avec André Cicolella, chimiste toxicologue et président du Réseau Environnement Santé, sur la présence de perturbateurs endocriniens dans les matériaux dentaires.

Corps: 

 

Des perturbateurs endocriniens dans les matériaux dentaires

Les perturbateurs endocriniens représentent un problème important de santé publique. La profession dentaire est concernée à plusieurs titres, car elle a utilisé et utilise encore des perturbateurs endocriniens dans les matériaux dentaires.

Une pathologie symbolise la nécessité de la mobilisation de la profession : l'hypominéralisation molaires-incisives (MIH) est un déficit de formation de l’émail des dents, qui prédispose à la formation d'une carie. Cette maladie a émergé au cours des dernières années et touche de 15 à 18 % des enfants de 6 à 9 ans. Le MIH est une maladie de l'émail récemment décrite, dont l’étiologie est encore inconnue. Les dents atteintes sont susceptibles à la carie et soignées avec des matériaux pouvant contenir du BPA générant alors un cercle infernal où le traitement de la pathologie contient des molécules contribuant à cette même pathologie. Des recherches sont actuellement en cours pour mettre au point des matériaux dépourvus de ces substances et mettre fin à cette spirale. Toute atteinte de l’émail dentaire humain est irréparable, donc irréversible. Nos résultats suggèrent que le Bisphénol A (BPA) pourrait être un agent causal du MIH. Ainsi, les dents touchées par cette pathologie pourraient être utilisées comme marqueurs précoces de l'exposition au BPA et/ou aux agents agissant de manière similaire.

Zoom

Le BPA pourrait être responsable de l'hypominéralisation molaires-incisives
Le bisphénol A (BPA) est un perturbateur endocrinien dont les effets sur le développement et la fonction des organes de reproduction et de la glande mammaire ont été décrits depuis de nombreuses années. En plus de ces organes et cellules sensibles aux hormones, la dent a été récemment rapportée comme un organe cible supplémentaire du BPA.  Les études expérimentales menées sur des rats exposés quotidiennement à de faibles doses de BPA montrent l’apparition de taches opaques blanches sur leurs dents. L’analyse de ces défauts montre qu’ils partagent de nombreuses caractéristiques structurales et biochimiques avec ceux décrits dans le MIH (Molar Incisor Hypomineralization).

source : Extrait de la thèse sur le lien Bisphénol A et MIH, du Dr Katia JEDEON chirurgien-dentiste et chercheuse, Centre de Recherche des Cordeliers, INSERM, Paris.

 
 

Mercure dentaire : bientôt la fin ?

Au cours de l’examen sur la mise en œuvre de la Convention de Minamata sur le mercure, les eurodéputés de la commission « Environnement » se sont prononcés, jeudi 13 octobre, pour l’abandon de l’amalgame dentaire à l’horizon 2022. Les praticiens devraient même renoncer à ce dispositif médical pour les dents de lait ainsi que pour les femmes enceintes et allaitantes dans l’année suivant l’adoption de la résolution, donc dès 2018. Lire la suite

André Cicolella : portrait d'un lanceur d'alerte

André Cicolella est toxicologue, conseiller scientifique à l'Institut national de l'Environnement et des Risques (INERIS) et enseignant à l'École des affaires internationales de Sciences Po Paris. Il est président du Réseau Environnement Santé (RES), qui est à l'origine de l'interdiction du bisphénol A dans les biberons et les contenants alimentaires, de l'interdiction du perchloréthylène dans les pressings ou de la prise de conscience des effets de l'aspartame.
André Cicolella est l'auteur de nombreux ouvrages, notamment Alertes Santé (Fayard), Le Défi des épidémies modernes (La Découverte), Toxique Planète : Le scandale invisible des maladies chroniques (Broché), et dernièrement : Cancer du sein, en finir avec l'épidémie (Les Petits Matins).

 

 
Actus
Viva magazine
Voyager quand on a une maladie chronique
09.08.2018

On peut partir en voyage même lorsque l'on est atteint d'une maladie chronique. Quelques conseils à suivre.

Fruits et légumes d'été, la gourmandise n'est plus un péché
11.08.2018

Juteux, sucrés, vitaminés, les fruits et légumes de l’été sont un vrai régal.

Le wwoofing, la nature en partage
13.08.2018

Le woofing, une façon de passser des vacances et d'avoir la nature en partage.