Je suis allergique aux acariens, comment réduire mes réactions ?

Assainir son intérieur

Parfaitement inoffensifs, les acariens se révèlent très problématiques pour les personnes qui y sont allergiques. Poussière, literie, tapis : ils peuvent se développer dans toute la maison.

Les acariens sont des araignées microscopiques. Ils mesurent moins d’un demi millimètre et se développent préférentiellement dans notre literie qui réunit toutes les conditions favorables à leur prolifération : chaleur, humidité, nourriture !

Les acariens sont la source majeure d’allergènes dans la poussière de la maison. Ils seraient responsables de la moitié des réactions allergiques, et de 65 à 90 % des asthmes de l’enfant selon les pays (Inserm). Ils causent également des allergies chez 10 à 20% de la population générale.

Où trouve-t-on des acariens ?

  • Dans le monde : les acariens se développent préférentiellement dans les climats chauds et humides. Idéalement 20-25°C avec une humidité relative de 65 à 75%. En Europe ils prolifèrent toute l’année, et plus particulièrement lorsque les chauffages sont allumés. Les climats froids et secs ainsi que l’altitude (>1500m) sont mal supportés par les acariens.
  • Dans la maison : on retrouve les acariens surtout dans le linge de lit, les matelas, oreillers, peluches mais aussi sur les tapis, la moquette, les canapés en tissus, sans oublier la poussière.

Comment se manifeste une allergie aux acariens ?

Les acariens produisent des déjections et des débris de carapace qui pénètrent dans les voies respiratoires. Chez les personnes allergiques cela entraine une réaction du système immunitaire à l’origine de symptômes variés correspondant le plus souvent à une rhinite allergique : écoulement nasal clair, éternuements à répétition, nez bouché, démangeaisons du nez, etc. Ils peuvent également entrainer des réactions cutanées : rougeurs, démangeaisons…

Zoom

La présence d’acariens n’est pas liée à un manque d’hygiène !

Les acariens sont présents dans la plupart des habitations car l’environnement y est particulièrement favorable, sans que cela soit le signe d’un entretien insuffisant. Eliminer les acariens passe cependant par un ménage approfondi (dépoussiérer, passer l’aspirateur régulièrement…), une aération quotidienne, etc.

Retrouvez dans Je veux agir nos conseils pratiques pour réduire la propagation des acariens et améliorer la qualité de l’air de votre habitat.

Dernière mise à jour : 3 novembre 2014.

À lire aussi
Que faire contre les moisissures ?
Quels matériaux choisir pour aménager son habitat sainement ?
Pourquoi faut-il faire le ménage dans nos produits d’entretien ?