Pourquoi faut-il faire le ménage dans nos produits d’entretien ?

Un ménage pas toujours « clean »

Gel WC détartrant, lingettes pour le sol, spray nettoyant pour les vitres, parfum d’intérieur… Combien de produits utilisez-vous pour « faire briller » ? Quelles sont leurs conséquences sur notre santé et sur notre environnement ? 

 

 

 

Les produits d’entretien émettent des composés organiques volatils (COV), tels que les solvants, l’éthanol, l’acétone... Ces molécules sont composées de l'élément carbone et d'autres éléments tels que l'hydrogène, les halogènes (chlore, brome...), l'oxygène, le soufre…

Aérer son habitat est fondamental, notamment pendant et après le ménage.

 
Faire le tri dans son placard, c’est un geste économique, écologique, et favorable à notre santé !

Les COV s’évaporent à température ambiante et se propagent facilement dans la maison et l’environnement. Certains sont reconnus comme étant cancérigènes (benzène, formaldéhyde), d’autres sont des perturbateurs endocriniens (éthers de glycol : dans les produits pour vitres et multi-usages). Selon le choix du produit d’entretien, faire le ménage peut alors s’avérer contre-productif, néfaste pour l’environnement et la qualité de notre air intérieur !

De nombreux produits labélisés ont vu le jour, ils ont un impact réduit sur l’environnement et notre santé. En modifiant nos habitudes, nous pouvons donc réduire activement notre contact avec les polluants.

Retrouvez des conseils pratiques dans la rubrique Je veux agir.
 

Dernière mise à jour : 30 mars 2014.

Info/intox
Un produit ménager qui ne dégage pas d’odeur dans toute la maison n’est pas efficace.
L’utilisation régulière de produits désinfectants ou antibactériens est recommandée pour se prémunir des infections.
Il est conseillé d’utiliser des produits ménagers spécifiques pour chaque usage (toilettes, cuisine, …).
Les produits écologiques sont moins efficaces.