Revenir à la liste des actus

Booster ses défenses immunitaires

Le froid, les virus de l’hiver, la fatigue… avec l’arrivée de l’hiver, certains d’entre-nous se tournent vers des compléments alimentaires, des méthodes d’hydratation diverses et des techniques de gestion du stress et du sommeil. Ces pratiques sont-elles bien nécessaires et sans risques pour notre santé ? Vraiment accessibles pour tous ou simples messages publicitaires ?  Alors quels sont les facteurs qui influencent notre système immunitaire ? Et comment se prémunir efficacement des agressions hivernales ? 

L’alimentation : 

Premier vecteur de vitamines et de minéraux, l’alimentation aide à renforcer le système immunitaire. Le monde d’aujourd’hui nous permet un accès facilité à une grande diversité d’aliments et donc à une alimentation équilibrée qui est basée sur la diversité des aliments et qui suit les saisons. En dehors de certaines situations de vie (maladies, hospitalisation, grossesse, problèmes financiers …), la part de la population souffrant de carences alimentaires est assez faible dans nos sociétés occidentales. Petite exception, tout de même, concernant la vitamine D qui est prescrite par son médecin traitant à l’entrée de l’hiver. Cette vitamine est fabriquée grâce à une réaction entre la peau et le soleil mais peut être également apportée par l’alimentation, notamment les poissons gras. Cependant, l’hiver et ses journées plus courtes et froides, limite la synthèse de cette vitamine et peut donc provoquer une carence. La vitamine D est importante car elle active les lymphocytes T, les cellules nécessaires à la fabrication des anticorps (aussi connus sous le nom de « soldats du système immunitaire »).  

Si dans certains cas, comme celui de la vitamine D en hiver ou les folates (vitamine B9) lors d’un projet d’enfant, des complémentations alimentaires peuvent être intéressantes, elles doivent toujours être encadrées par un médecin.  

Gardons en tête qu’une alimentation variée et de saison reste la meilleure source de vitamines et minéraux pour renforcer le système immunitaire. 

L’activité physique : 

On entend souvent que l’activité physique influence à la fois le corps et l’esprit. Elle peut jouer sur le sommeil, sur la digestion, sur la forme, sur le bien-être mental… et donc également sur le système immunitaire.  

Pratiquer une activité physique modérée (30 à 60 minutes de marche par jour) stimule le système immunitaire et permet de réduire certains risques d’infections (notamment les infections respiratoires).  

Même en hiver, l’activité physique en extérieur permet de rester en forme.

Le sommeil : 

Un bon sommeil permet de « recharger les batteries ». En mettant certaines fonctions corporelles au repos pendant la nuit, le corps peut se concentrer sur d’autres fonctions. Un sommeil de qualité permet également de renforcer son système immunitaire.  

Allié à l’activité physique et une à une alimentation saine et variée, le sommeil en est que meilleur.

La détente : 

La détente et la gestion du stress permettent eux aussi de booster les défenses immunitaires. Le mauvais stress augmente la libération de cortisol (aussi appelée hormone du stress), qui est lui-même impliqué dans la réduction de nos défenses immunitaires.  

Travailler sur des pensées positives, utiliser une communication bienveillante, pratiquer des techniques de méditation, découvrir la sophrologie, avoir une alimentation équilibrée et une activité physique régulière permettent également de réduire le stress. 

 

Un environnement sain : 

Favoriser un air intérieur sain participe également à limiter les invasions délétères de certains virus ou autres agents pathogènes. Aérer régulièrement son lieu de vie et de travail permet de se protéger face aux microorganismes présents dans l’air qui peuvent attaquer nos défenses immunitaires.  

Choisir des solutions naturelles pour prendre soin de soi et de son environnement intérieur (mettre en place des gestes éco-responsables) permet également d’influencer positivement la qualité de son air intérieur. Et un environnement sain va permettre de se préserver sans besoin de booster ses défenses. 

 

Tous ces éléments s’influencent entre eux et permettent de former un cercle vertueux. Booster ses défenses immunitaires c’est prendre soin de soi. Alors à vous de jouer ! Et si vous avez besoin d’aide, le Service Prévention de La Mutuelle Familiale vous donne accès aux clefs du « mieux être » à travers des actions prévention (lien sur clic RDV), des articles... 

 

 

Actus
Viva magazine