Revenir à la liste des actus

La vision, un sens fondamental pour le développement de l’enfant

Dès la naissance, le nouveau-né découvre la vie essentiellement grâce à ses yeux. Sa vision se construit mois après mois, jusqu’à 5 ou 6 ans. Des troubles visuels peuvent apparaitre pendant cette phase d’apprentissage de la vision et doivent être détectés au plus vite.


 

La vue, un sens très précoce... 

La vision est le sens le plus sollicité chez l’être humain ; elle représente plus de 80 % des perceptions sensorielles loin devant l’ouïe, l’odorat, le toucher et le goût.
Elle se forme précocement in utero dès le 1er mois de grossesse avec le développement du système nerveux  et plus précisément du lobe occipital, siège de l’information visuelle. Dès le 7e mois, nous savons désormais que le fœtus est capable de réagir aux stimulations lumineuses à travers la peau de sa mère.
Malgré cela, le système visuel est encore immature à la naissance : l'enfant voit moins d’1/10e, avec une vision des couleurs grossières. Le système visuel va progressivement devenir mature jusqu’à l’âge de 6 ans. Sur le plan physiologique, c’est à cet âge que les voies visuelles sont fonctionnelles ; l’enfant obtient alors un équivalent de 10/10e d’acuité visuelle.
Sur le plan fonctionnel, la vision est essentielle au développement psychomoteur de l’enfant ; elle joue un rôle important dans l’acquisition de la marche par exemple. Mais le développement de la vue est aussi accéléré par l'interaction avec les parents et par les stimuli lumineux et environnementaux. 

  

 ...qui permet de bien apprendre 

Importante pour la motricité de l'enfant, la vue n’en demeure pas moins la 1re entrée neurologique dans les apprentissages. Un enfant qui ne voit pas bien est un enfant qui n'apprendra pas correctement et pourra potentiellement être en échec scolaire. Aujourd’hui les dépistages visuels sont souvent tardifs car une grande majorité de parents (2) pense que le premier examen de la vue de leur enfant doit être réalisé à 5 ans ; Or c’est déjà trop tard pour dépister des pathologies ophtalmologiques comme l’amblyopie (ou maladie de l’œil paresseux). En milieu scolaire, les dépistages sont trop peu nombreux et seuls 31% (1) des enfants ont passé un test de la vue à l’école.  

Pour diagnostiquer des pathologies qui sont irréversibles après 6 ans, n’hésitez pas à faire contrôler la vue de votre enfant.

Voici le calendrier du développement visuel de vos bambins :  

  •  0 – 1 an : vérifier que les structures de l’œil sont saines sur les plans moteur et sensoriel avec le pédiatre puis si besoin avec un ophtalmologue. 

  • 3 – 4 ans : dépister l’amblyopie, maladie de l’œil paresseux 

  • 5 – 6 ans : réaliser un examen visuel en cas de retard ou d’échec scolaire (ophtalmologique et orthoptique) 

Ces examens peuvent être réalisés par l’ophtalmologiste. Certains orthoptistes peuvent aussi réalisés des examens spécifiques, mais uniquement sur ordonnance médicale. Ils sont réalisés en cabinet libéral, à l’hôpital ou dans des centres de santé. Les crèches et les écoles (maternelles et primaires) peuvent aussi organiser des journées de dépistages des troubles sensoriels (vue et audition), renseignez-vous auprès du directeur de l’établissement scolaire de votre enfant.  

Les enfants ont besoin d’une bonne vue pour se développer et apprendre correctement. Les contrôles visuels sont incontournables pour dépister des anomalies oculaires qui sont invisibles à l’œil nu. Pensez-y pour faire grandir vos enfants dans des conditions optimales.  D’ailleurs, ne tenez-vous pas à vos enfants comme à la prunelle de vos yeux ? 

A lire aussi :
> Vue : quelle surveillance pour mon enfant ?

 

(1) Sondage opinionWay 2019, (2) Enquête ASNAV 2019 

Sources : Dr Sylvie Chokron, Fondation Rothchild 

 

Article rédigé par Nathalie Willart, orthoptiste et fondatrice de Coach For Eyes, le 15 mars 2021

Actus
Viva magazine
mots clés