Revenir à la liste des actus

Le recyclage passé à la loupe

          

Petit rappel du tri sélectif

Selon la consigne nationale, le bac gris concerne les ordures ménagères, le bac vert les emballages en verre, le bac jaune les emballages à déposer en vrac (briques, carton, plastique, métal) et le bac bleu tous les papiers (journaux, magazines, livres, cahiers, enveloppes…). Pour les emballages en plastiques (bouteilles et flacons), je peux laisser les bouchons dessus !

Quant au verre, il se recycle à l’infini : je trie toutes les bouteilles, tous les bocaux et pots en verre. Il est inutile de les laver, il suffit de bien les vider et retirer les couvercles. Par contre, la vaisselle, porcelaine et faïence ou miroir ne se recyclent pas.

Pour tout le reste, c’est dans la poubelle d’ordures ménagères.

D’une façon générale, il convient de laisser les emballages en vrac et de ne pas les imbriquer entre eux ! Pensez aussi à vous référez à vos consignes locales pour plus de précisions.

Un doute ? Télécharger l’application Guide du Tri ou aller sur le site web consignedetri.fr. D’un simple mot dans le moteur de recherche (par exemple : « paquet céréales », « yaourt »), le Guide du tri vous dira quoi faire avec l’emballage ou l'objet, vous indiquera la bonne couleur de bac mais aussi des infos en plus pour bien trier et comprendre les bénéfices de votre geste.

Pour en savoir plus : Le guide du tri

Les symboles du tri à la loupe

Il existe également des symboles qui peuvent vous aider.

Le cercle de Möbus est le symbole universel des matériaux recyclables (depuis 1970 !), il sert à identifier un produit comme étant récupérable.  

Le symbole Triman est né en 2015. Il signifie lui aussi que le produit est récupérable et est apposé obligatoirement sur tous les emballages et produits recyclables (sauf en verre).

Il existe également des symboles spécifiques à certains matériaux, comme le verre ou l’alu.

Pour en savoir plus : Comprendre les symboles pour mieux éliminer vos déchets

Pour les déchets plus occasionnels

Il n'y a pas de recyclage sans une bonne récupération des produits à recycler, c'est-à-dire sans une collecte adaptée. Ainsi, pour les déchets plus occasionnels, des collecteurs publics sont à votre disposition, comme les ampoules, piles ou cartouches d’encre des ordinateurs. Et tout appareil électrique et électronique doit être repris lors de l’achat d’un appareil neuf.

Les médicaments périmés ou non, ainsi que les radiographies se ramènent à la pharmacie.  

Les vêtements, chaussures et linge de maison (non souillés et/ou humides) sont à déposer dans les bornes de collecte ou auprès d’associations de réemploi.  

Et pour le reste ? Certaines entreprises se sont spécialisées dans la récupération de déchets “non recyclables”. Par exemple, pour les brosses à dents et les tubes de dentifrice etc. Retrouvez différentes solutions de recyclage sur TerraCycle®

Exemples de solutions de recyclage pour les montres ou les téléphones :

> Recyclage des montres et bijoux

> jedonnemontelephone.fr

Une seconde vie pour nos objets

Nous avons tendance à facilement nous débarrasser d’objets qui peuvent encore servir, moyennant un rafraichissement voire une réparation. Cela prend un peu de temps mais c’est pour le bien de la planète. Vous pouvez rendre cette activité ludique en mettant à contribution vos proches et en expliquant aux plus jeunes les raisons de ce réemploi. De cette manière, tout le monde prend de bonnes habitudes.  

Pensez également à donner une nouvelle utilité à un produit dont vous souhaitiez vous débarrasser. Vous trouverez facilement sur internet des tutos sur la nouvelle utilisation d’objets : 20 objets du quotidien à récupérer et réutiliser de façon originale

Vers le zéro déchet

C’est bien connu, le meilleur déchet reste celui qu’on ne produit pas ! Le recyclage est essentiel, mais ne peut être la réponse unique à la gestion des déchets et à la préservation de l’environnement. Notre quantité de déchets a doublé en 40 ans1 ; or diviser cette quantité est tout à fait possible en s’équipant d’objets utiles ou avec de simples gestes : cabas ou tote bag réutilisables, gourde et carafe à eau, coton lavable, contenants en verre et privilégier le vrac, shampoing et savons solides, oriculi, chargeur à piles, dire non aux rasoirs jetables, et même adopter du lavable au rayon des protections hygiéniques ou des coupes menstruelles...  

Bref, le choix est vaste. Et si on ne sait pas par où commencer, peut-être que la bonne attitude serait d’abord de s’interroger pour chaque nouvel achat, est-ce que j’en ai un réel besoin ? Se permettre le temps de la réflexion pour être sûr, et si oui, comment faire pour éviter le neuf...

>> Pour en savoir plus : Journée Mondiale du Recyclage

 

1 https://cniid.org/Dechets-et-climat-quel-rapport,53 

 

Article rédigé le 16 mars 2021

Actus
Viva magazine