Revenir à la liste des actus

Ondes électromagnétiques : de nouvelles mesures en entreprise à partir de janvier 2017

Le décret n°2016-1074, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2017, définit le dispositif que devront mettre en place les entreprises exposant leurs salariés aux champs électromagnétiques, pour limiter les impacts sur leur santé.

Les champs électromagnétiques (CEM) sont omniprésents dans notre environnement, ils sont émis par de nombreux installations et appareils, à différentes fréquences comme l’illustre cette infographie réalisée par l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS).

Source : INRS

 

Quels effets sur la santé ?

Les CEM sont généralement imperceptibles, mais peuvent présenter des risques pour la santé au-delà d’un certain seuil d’exposition.

Ainsi, les personnes exposées peuvent ressentir un échauffement des tissus, une stimulation du système nerveux, et aux très basses fréquences des vertiges, nausées, troubles visuels…

Les CEM peuvent également être à l’origine d’incendie ou d’explosion dus à une étincelle ou à un arc électrique, ils peuvent faire dysfonctionner des appareils électroniques, y compris les implants actifs comme les pacemakers.

 

La réglementation en milieu professionnel

Cette directive énonce les prescriptions minimales de sécurité, basées sur les effets à court terme, concernant l’exposition des travailleurs aux champs électromagnétiques. Outre le système de limitation de l’exposition au regard des effets directs, elle rappelle les obligations de l’employeur concernant :

  • l’évaluation des risques et la détermination de l’exposition,
  • les dispositions visant à éviter ou à réduire les risques,
  • l’information et la formation des travailleurs.

En savoir plus : consultez la directive 2013/35/UE 

Cette directive présente également les dispositions relatives à la surveillance médicale des travailleurs exposés.

 

Source : INRS

Actus
Viva magazine