Revenir à la liste des actus

Opération Zéro-Phtalates

La maire de Paris Annie Hidalgo et celui de Strasbourg Roland Ries, ainsi qu’une quarantaine d’élu.e.s municipaux de tout bord politique de ces deux villes ont participé à une opération de dosage dans les cheveux de DEHP et de DBP, deux substances chimiques représentatives d’une grande famille de perturbateurs endocriniens, les phtalates. L’objectif était de rendre visible cette pollution invisible pour mettre cette question de santé publique au cœur du débat.

 

Résultats des analyses : 39 élus sur 40 sont contaminés par le DEHP. Il existe toutefois une grande variation de concentration selon les élus (de 1 à 50). Cela montre que la contamination n’est pas inéluctable.

 

3 millions de tonnes de phtalates sont fabriquées par an dans le monde et sont principalement utilisés comme plastifiants des PVC. On les trouve dans l’alimentation, l’environnement intérieur (un certain nombre de sols en PVC peuvent émettre du DEHP), les cosmétiques, les dispositifs médicaux et les médicaments, les vieux jouets en plastique… Comme l’organisme humain les élimine tous les jours, il est possible de diminuer de façon importante la contamination, en s’en prenant à la source.

 

Le DEHP est classée cancérogène et toxique pour la reproduction et est interdit en conséquence en Europe dans plusieurs usages comme les cosmétiques et les jouets. Comme les autres phtalates, il n’est pas stocké dans l’organisme humain et est éliminé dans la journée. Néanmoins, l’étude ELFE menée par l’agence Santé Publique France auprès de 1000 femmes enceintes montre une contamination de 82 % (99,6% pour tous les phtalates).

 

Des gestes simples existent pour limiter l’exposition individuelle (choix des cosmétiques et de l’alimentation, aération et nettoyage régulier des lieux de vie etc.).  L’engagement des élus de Paris et de Strasbourg traduit la volonté des deux villes d’agir concrètement par le poids de la commande publique et par la mobilisation des professionnels de santé et de la petite enfance.

Pour en savoir plus

Actus
Viva magazine