Ai-je intérêt à remplacer mes cigarettes par la cigarette électronique ?

Sevrage tabagique et nicotinique : faire les bons choix

Arrêter de fumer est une démarche longue, parfois difficile et qui peut nécessiter un accompagnement. De nombreuses « méthodes » existent pour aider à l’arrêt du tabac, elles peuvent apporter un précieux coup de pouce pour éviter la récidive.

E-cigarettes, patch, hypnose… Comment se faire aider ?

Certaines méthodes ont démontré scientifiquement leur efficacité dans le sevrage tabagique et sont recommandées par la Haute Autorité de Santé :

  • les traitements de substitution nicotinique : les patchs ou timbres transdermiques, les gommes à mâcher, les comprimés sublinguaux et les pastilles à sucer, les inhaleurs, et depuis peu les sprays buccaux.
  • les thérapies comportementales et cognitives.
  • les traitements médicamenteux : la varénicline (Champix®) et le bupropion (Zyban®) ne doivent être utilisés qu’en seconde intention car ils peuvent entrainer des effets secondaires (nausées, maux de tête…). Ils ne doivent pas être pris en même temps que des substituts nicotiniques car leur association n'apporte aucun bénéfice supplémentaire.

Les e-cigarettes ne sont pas autorisées à la vente exclusive en pharmacie, et ne sont donc pas considérées  comme traitement médical du tabagisme. Votre médecin tabacologue/addictologue saura évaluer avec vous la méthode qui peut vous convenir.

Y a-t-il aide financière pour le sevrage tabagique ?

La caisse d’assurance maladie prend en charge à hauteur de 50€/personne/an l’achat des substituts nicotiniques sur présentation d’une prescription médicale dédiée uniquement aux substituts : aucun autre produit ne doit apparaitre sur la prescription.
Pendant la grossesse, cette prise en charge est multipliée par trois soit 150€/personne/an, et 300€ si la grossesse se déroule sur deux années calendaires. Les 20-25 ans sont aussi concernés par cette mesure, depuis le mois de septembre 2014.
Cette mesure va être étendue aux 20-30 ans, ainsi qu’aux bénéficiaires de la CMU-C et aux malades atteints de cancers (loi anti-tabac, en attente d’application, annoncée le 25 septembre 2014 par Marisol Touraine).

 

Zoom
Sevrage tabagique et prise de poids : une fatalité ?
Les kilos qui peuvent apparaitre lorsqu’on arrête de fumer s’expliquent par l’action de la nicotine sur notre organisme : elle réduit l’appétit tout en augmentant la dépense énergétique. Les éventuels grignotages pour pallier le manque et l’absence du geste y sont également pour beaucoup !
La reprise de bonnes habitudes alimentaires et la pratique d’une activité physique quotidienne peuvent suffire à stabiliser votre poids. Vous êtes l’acteur de ce nouveau cercle vertueux !
Dernière mise à jour : 06 août 2018
Bénéficiez des « Rendez-vous Arrêt du tabac » proposés par la Mutualité Française
L’objectif est de vous soutenir tout au long de votre sevrage jusqu'à votre succès (accompagnement par un médecin tabacologue pendant deux mois, puis contacts réguliers). Pour profiter de ce service, appelez le 3935 en vous munissant de votre code Mutuelle.

Dates des actions proposées

De nouvelles dates à venir