Comment protéger sa peau du soleil ?

Protéger sa peau au quotidien

… Pour retarder son vieillissement et préserver sa santé.

Pour économiser votre capital soleil vous pouvez adopter les conseils suivants, pour toute activité extérieure, et pas uniquement à la plage :

  • Portez un chapeau à bords larges, un tee-shirt - même pour le bain, et des lunettes de soleil (catégorie CE 3 ou 4). Ces dernières sont indispensables pour se protéger de la réverbération des UV sur l’eau, le sable, la neige.
  • Evitez l’exposition au soleil entre midi et 16 heures, lorsque le soleil est au plus haut, le rayonnement ultraviolet est le plus fort, et donc le plus dangereux. Si vous déjeunez dehors, installez la table sous une ombre fraîche.
  • Mettez de la crème solaire (indice de protection SPF supérieur à 30), et renouvelez l’application de crème solaire toutes les deux heures, et/ou après chaque baignade, sans oublier le cou et les pieds.

Mettre de la crème solaire n’est pas une raison pour augmenter son temps d’exposition.

Quelle crème solaire choisir ?

Le facteur de protection solaire (FPS) ou indice de protection (IP) est un critère de choix important, tout comme la qualité du filtre solaire. Ainsi, pour choisir votre crème solaire, soyez attentifs aux carastéristiques suivantes :

  • L'indice de protection solaire : il est recommandé d'opter pour les indices supérieurs à 30, car on ne peut pas considérer qu'une crème protège en dessous d'un indice 20. L'indice 50+ reste indispensable pour les enfants et les personnes à peau claire. Cet indice n’est valable que si vous appliquez la crème généreusement, et renouvelez l’application toutes les 2 heures.
  • Le type de filtre UV : choisissez une crème composée de filtre UV minéraux : oxyde de zinc (Zinc oxide) ou dioxyde de titane (Titanium dioxide). Contrairement aux filtres UV chimiques, les filtres minéraux ne risquent pas d'entrainer d'effet secondaire et n'ont pas d'impact environnemental.
  • La présence de nanoparticules : les filtres minéraux peuvent être présents sous forme de nanoparticules, à éviter par principe de précaution. Evitez donc les crèmes dont la liste d'ingrédient indique [nano] !
  • Logo UVA, garantissant qu'elle protège la peau des UVA et des UVB.

  • Privilégiez les crèmes solaires éco-labelisées : ces labels excluent certains ingrédients qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé :

                 

 

 

Zoom
Cancer de la peau : qui sont les personnes "à risque" ?
Tout le monde peut développer un cancer de la peau, mais les personnes les plus vulnérables ont :
  • une peau, des cheveux ou des yeux de couleur claire
  • de nombreuses tâches de rousseurs
  • de nombreux grains de beauté (plus de 40)
  • des grains de beauté atypiques ou un « naevus congénital géant »,
  • des antécédents personnels ou familiaux de mélanome.
Certaines professions, comme les agriculteurs, les ouvriers du bâtiment, ou les sportifs pratiquant des sports de plein air, sont exposés et doivent se protéger.
D’autre part, certains comportements sont des facteurs de risque : exposition répétée, antécédents de brûlure solaire, usage des cabines  UV.
Si vous êtes concerné par un ou plusieurs de ces facteurs de risque, il est recommandé de faire surveiller votre peau par un dermatologue au moins 1 fois par an. Cette fréquence est à déterminer selon votre risque, avec votre dermatologue.
 
Dernière mise à jour : 08 août 2018.

Dates des actions proposées

De nouvelles dates à venir