Je dors moins qu'avant, quels conseils pour un sommeil réparateur ?

Les clés naturelles de l’endormissement

Le manque de sommeil et les nuits qui semblent durer une éternité sont épuisants autant physiquement que moralement.

Essayez d’appliquer les conseils suivants et adoptez ceux qui vous conviennent. Si cela ne suffit pas, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

  • J’écoute mon corps !
    Bâillements, yeux qui piquent et paupières lourdes sont les signes qu’il est temps d’aller se coucher pour ne pas laisser passer le 1er cycle de sommeil. Le prochain ne se présentera que 1h30 plus tard.
  • J’évite toutes les sources lumineuses dans la chambre à coucher
    La lumière du jour est le chef d’orchestre de notre horloge biologique. Ainsi, chez certaines personnes, la moindre source lumineuse peut perturber l’endormissement et devrait être éliminée de la chambre à coucher.
  • Je dors dans une atmosphère fraîche
    L’élévation de la température corporelle n’est pas favorable à l’endormissement, la température idéale de la chambre est d’environ 18°C. Pour la même raison, évitez les bains ou douches trop chauds avant le coucher, et la pratique sportive en fin de journée.
  • Je dîne léger
    Un repas trop copieux peut perturber le sommeil. Il est conseillé de manger léger (féculents, légumes, fruits ; peu de protéines et graisses),  pour favoriser l’endormissement, et au moins 30 minutes avant de se coucher.
  • J’évite les excitants
    Les boissons contenant de la caféine « énervent » et peuvent empêcher de dormir. C’est le même phénomène pour les fruits riches en vitamines C et les plats épicés qui peuvent troubler l’endormissement chez certaines personnes. Si vous êtes sensible, évitez donc, dès 6 heures avant le coucher : le thé, café, soda au cola, alcool, agrumes et kiwi, etc. et privilégiez une tisane en début de soirée.
  • Je profite de la lumière du jour et je suis actif dans la journée.
    Imprégnez-vous de la lumière naturelle en privilégiant les activités extérieures (ballade à pied, en vélo). Il ne s’agit pas forcément de faire du sport à haute intensité, mais l’endormissement se fera d’autant plus facilement si l’on se couche fatigué.
  • Je change de matelas tous les 10 ans
​Zoom
D'autres conseils pratiques pour se préparer à bien dormir.

 

 

Dernière mise à jour : 22 mars 2014.

 

 

Je participe à l'atelier de la Mutuelle Familiale « connaître son sommeil pour mieux dormir »
"J’ai un sommeil fractionné", « je dors moins », « j’ai un sommeil plus léger » sont des plaintes fréquentes. L'atelier "Connaitre son sommeil pour mieux dormir" vous sensibilise et vous informe sur le déroulement du sommeil. Au cours de la séance, vous pourrez comprendre le fonctionnement du sommeil et connaître ce qui le favorise ou le perturbe. Informations pratiques : 1 séance de 2 heures

Dates des actions proposées

De nouvelles dates à venir