Pourquoi faire attention à la santé de ses dents ?

(Ré)Apprendre les bons réflexes

Une visite au minimum 1 fois par an chez le chirurgien-dentiste permet de détecter à temps des caries en formation, et d’éventuelles affections de la gencive. Au quotidien, une bonne hygiène de vie permet de faire de ces visites un simple contrôle de routine.

Quelques conseils

Voici quelques conseils pratiques, valables dans la salle de bain mais aussi à table, pour entretenir vos dents et votre santé:

Vous pouvez, de temps à autre, vérifier l’efficacité de votre brossage à l’aide d’un révélateur de plaque dentaire, qui permet de visualiser les zones insuffisamment nettoyées.

•    Brossez vos dents au moins 2 fois par jour, après les repas, pour éliminer les résidus alimentaires et la plaque dentaire à l’origine des caries. La brosse à dent électrique enlève plus de dépôts que la brosse manuelle, on peut ainsi se nettoyer efficacement les dents en 2 minutes.
•    Utilisez une brosse à dent souple, et complétez le brossage avec une brossette inter-dentaire 1 fois par jour. Pensez à changer de brosse à dents au moins tous les 3 mois.
•    Choisissez un dentifrice fluoré : Le fluor est un minéral qui entre dans la composition des dents. En sa présence, l’émail des dents se renforce et devient plus résistant. De plus le fluor ralentit la formation de la plaque dentaire, gêne la digestion des sucres par les bactéries et perturbe la reproduction des microbes, le fluor est essentiel dans la lutte contre les caries dentaires.
L’utilisation d’un dentifrice fluoré est la mesure de prévention la plus efficace contre les caries. Son dosage en fluor doit être adapté à l’âge, notamment pour les enfants. Dans certains cas, si le risque de caries est important, le dentiste peut réaliser un bilan fluoré et prescrire si besoin une supplémentation (bain de bouche, dentifrice fortement dosé).
Source : Union Francaise de Santé Bucco-Dentaire,Ufsbd.

•    Choisissez un dentifrice sans triclosan.

L’alimentation joue également un rôle majeur dans la survenue, ou non, d’affections bucco-dentaires. Ces conseils pratiques permettent de limiter les risques :
•    Favorisez une alimentation équilibrée et réduisez votre consommation de sucres, d’aliments acides. Limitez notamment les sodas et colas (même light, car ils sont acides), sucreries, jus de fruits, café, etc.
•    Respectez le rythme des repas et évitez les grignotages

Zoom
Que penser des amalgames dentaires ?

L'amalgame dentaire contient 50% de mercure élémentaire, c'est la première source d'exposition à ce métal, extrêmement toxique et biopersistant, dangereux pour l'homme et l'environnement. L’OMS le considère comme l’une des substances les plus préoccupantes : c'est un perturbateur endocrinien, toxique pour le système nerveux, les reins, le coeur, le système reproducteur...

Les amalgames dentaires sont particulièrement instables et émettent des vapeurs de mercure qui s'accumulent dans l'organisme, notamment dans le cerveau. Les femmes enceintes sont particulièrement à risque car il y a un transfert placentaire de mercure chez la femme enceinte, ainsi que dans le lait maternel. Les praticiens dentaires et surtout leurs assistantes sont particulièrement exposés.

85% des européens demandent la suppression du mercure 

Au delà de sa toxicité, l'amalgame dentaire et inesthétique et s'avère inadapté pour l'obturation des caries (corrosion, fissure de la dent, reprise de carie sous l'amalgame...). Les matériaux alternatifs utilisés sont satisfaisants et les dépenses en soins dentaires n'ont pas évoluées dans les pays ayant interdit les amalgames dentaires.

La Norvège a interdit l'amalgame dentaire en 2008, suivi par la Suède en 2009. L’Union Européenne a signé en octobre 2013 la Convention de Minamata pour programmer l’élimination des usages du mercure.

Comment éviter les amalgames dentaires ? Demandez à votre dentiste quel est le matériau utilisé pour traiter votre carie, et refusez les amalgames dentaires... Et prenez soin de vos dents ! C'est la meilleure façon de prévenir la formation des caries, qui nécessitent la pose d'amalgame ou de composite. 
 

Comment soigne-t-on une carie?

•    Traitée précocement, elle ne nécessite qu’un nettoyage de la cavité et la pose d’un amalgame (plombage), effectué par le dentiste en quelques minutes.
•    Si la carie a eu le temps d’atteindre la dent en profondeur, et notamment la pulpe, la dent doit être dévitalisée et protégée par une couronne. Ce traitement nécessite plusieurs séances, et est très couteux : l’assurance maladie prends en charge 70% du traitement sur la base de 107.50€, alors que le prix d’une couronne est de 600€. Ce montant varie selon le département et la région où exerce le praticien.

Comment soigne-t-on une maladie parodontale?

•    Le respect de conseils d’hygiène dentaire associé à un détartrage complet permettent de venir à bout de la plupart des gingivites.
•    Lorsque l’inflammation se développe en parodontite, un nettoyage plus important est nécessaire, parfois associé à un traitement antibiotique ou antiseptique. Dans certains cas, un geste chirurgical, réalisé par le chirurgien-dentiste, peut même être nécessaire.

Dernière mise à jour : 06 août 2018

Dates des actions proposées

De nouvelles dates à venir